Parkinson : un nouveau radiotraceur pour mieux détecter la maladie

Le CEA et les Laboratoires Cyclopharma, en partenariat avec la société Orphachem et l’Université Francois Rabelais de Tours, ont signé en 2016, un accord de licence exclusive pour la fabrication d’un nouveau radiotraceur, le LBT-999 marqué par le fluor 18. Couplé à la Tomographie par Emission de Positons (TEP), ce radiotraceur pourrait permettre un diagnostic précoce de la maladie de Parkinson.

La signature de cet accord débouchera sur la mise en place, début 2017, d’une étude clinique de Phase III, étape cruciale dans le processus de mise sur le marché. Cela fait suite à la phase I actuellement réalisée au Centre Hospitalier Régional Universitaire de Tours en collaboration avec l’Unité INSERM « Imagerie et Cerveau » et le CERRP.

Téléchargez le communiqué de presse ici.